16 Géorgiens détenus en Ossétie du Sud

Publié le par sophie tournon


Dépêche publiée le 26/10/2009


Par Sophie Tournon. Sources : Rustavi 2, Civil Georgia, Georgia Times



D’après les autorités géorgiennes, 16 habitants du village de Gremiskhevi ont été appréhendés (et non pas kidnappés, comme annoncé dans un premier temps) par les gardes frontières russes le 25 octobre, pour avoir illégalement franchi la frontière de l’Ossétie du Sud. Ces villageois l’auraient franchi alors qu’ils ramassaient du bois pour l’hiver. L’un d’eux a pu prévenir sa famille par portable. Le gouvernement géorgien a fait savoir qu'il ferait tout pour obtenir leur libération.

Les autorités sud ossètes ont reconnu les avoir arrêtés, et disent étudier si oui ou non ils ont violé la frontière, avant de les déférer au tribunal de Tskhinvali, la capitale sud ossète. Pour les autorités sud ossètes, cet incident s’inscrit dans une série d’autres du même « acabit » : vol de bois ou de marrons et viol de frontière internationale. Pour les Géorgiens, la frontière est illégale et le bois géorgien…

Commenter cet article