La Géorgie remercie ses généreux donateurs

Publié le par sophie tournon

A la suite de la conférence des donateurs pour la Géorgie, tenue le 22 octobre 2008 à Bruxelles, au cours de laquelle le président de la Commission européen a rappelé les 50 représentants d'Etats de d'organisations leur "devoir moral" de soutenir la Géorgie en situation d'après guerre, les promesses se sont accumulées. La Commission européenne a parlé de 500 millions d'euro en trois ans (Civil.ge, 22/10/2008, http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18009&search=), les Etats-Unis d'1 milliard de dollars, l'Allemagne de 33,7 millions d'euro, la Suisse de 40 millions d'euro, la Norvège de 232 millions de couronnes (soir 33,6 millions de dollars) et le Japon de 200 millions de dollars (Civil.ge, 22/10/2008,http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18012&search=Япония).
Des 4,5 milliards de dollars promis, 2,5 milliards sont promis sous forme de crédits à taux privilégiés.
Parmi les priorités inscrites dans le dossier accompagnant ces aides, les principales sont : 1) les questions sociales liées aux déplacés (450 millions de dollars), la protection sociale (122 millions de dollars), la restauration des infrastructures touchées par le conflit (routes, port, aéroport, 61 millions de dollars), 2) la gestion du budget de crise, 3) le secteur bancaire en crise du fait du manque d'investisseurs, 4) les transports, l'énergie, l'urbanisme, etc. (Civil.ge, 23/10/2008, http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18016).
Le ministre géorgien des Affaires étrangères s'est rendu au Japon du 8 au 13 mars pour confirmer ce don et rapprocher leurs deux pays (Civil.ge, 09.03.2009, http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18793).

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article