Presse géorgienne : "Georgian Times" ne paraît plus en géorgien

Publié le par sophie tournon

L'hebdomadaire "Georgian Times" cesse sa parution en géorgien pour une durée illimitée. Son président Malkhaz Goulachvili explique qu'il prend cette décision après 17 ans d'existence en raison de pressions exercées sur sa famille. Le journal, qui paraît aussi en anglais et qui possède sa version internet, est présenté comme un "important" journal d'opposition.
M. Goulachvili révèle que son fils de 16 ans et deux amis ont subi le 13 mars 2009 une fouille au corps par des agents de police, l'adolescent ayant une arme pointée sur sa tempe. Ceci laisse penser à une tentative indirecte de pression des autorités sur ce journal indépendant.
Cette fouille d'un mineur (que cherchaient-ils vraiment?) intervient après la tenue d'une conférence à Vienne, en Autriche, qui rassemblait les 13 et 14 mars derniers des représentants de l'opposition géorgienne. Intitulée "Perspectives d'avenir pour la Géorgie", cette conférence était organisée par le parti autrichien Liberté et des membres de la diaspora géorgienne de 7 Etats. D'après un article du Georgian Times, le gouvernement géorgien aurait tenté d'empêcher ce rassemblement en la "discréditant". M. Goulachvili affirme que "La liberté de parole est remise en question en Géorgie" (Georgian Times, 17.03.2009, http://www.geotimes.ge/index.php?m=home&newsid=15637). Toutefois, le journal paraîtra toujours en anglais et dans sa version trilingue sur Internet.

Publié dans Médias

Commenter cet article