Un américain à Tbilissi. Le représentant des Etats-Unis en visite officielle de deux jours

Publié le par sophie tournon

Matthew Bryza, sous-secrétaire d'Etat adjoint aux Affaires européennes et eurasiennes au Département d'Etat des Etats-Unis (http://www.state.gov/p/eur/rls/or/48913.htm), est arrivé en Géorgie le 13 mars pour 2 jours, afin de rencontrer tous les représentants de la société géorgienne.
Le 13 mars, il a discuté avec le président Mikhéil Saakachvili, le chef du gouvernement et le président du Parlement Davit Bakradze, pour clarifier le partenariat stratégique planifié entre les deux pays (Civil Georgia, 13.03.2009, http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18819). A la suite de son entrevue avec Davit Bakradze, M. Bryza a déclaré : "Ces discussions seront utiles au développement de la démocratie en Géorgie, ce qui est de notre intérêt dans la région, et à la préparation aux prochaines éledtions qui sont prévues pour 2013."
Le lendemain, M. Bryza a rencontré Davit Gamkrelidze, leader du parti des "Nouvelle droites", Irakli Alasania de l' "Alliance pour la Géorgie", Nino Bourdjanadze du "Mouvement pour une Géorgie démocratique", le député Djondi Bagatouria de la "Troupe géorgienne", Guiorgui Targamadze du parti chrétien-démocrate. Chalva Natelachvili, chef du parti travailliste, se trouvait aux Etats-Unis(Civil Georgia, 14.03.2009, http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18826)
Le sous-secrétaire adjoint aléricain a aussi rencontré le patriarche géorgien Ilya II, qui y voit un signe que l'intérêt etatsunien pour la Géorgie permettra un jour le retour des régions séparatistes au sein du giron géorgien. (Rustavi 214.03.2009, http://www.rustavi2.com/news/news_text.php?id_news=30655&pg=1&im=main&ct=0&wth=).
Le ministre géorgien des Affaires étrangères Grigol Vachadze a confirmé ce même jour que la Géorgie accueillerait volontiers des bases militaires américaines, et a déclaré se soucier de la remise sur pied des forces armées géorgiennes et des relations avec l'OTAN (http://www.nato.int/docu/update/2009/03-march/f0305e.html). La déclaration de M. Vachadze a fait réagir le sous-secrétaire d'Etat américain qui a précisé que "Les Etats-unis n'ont pas demandé à la Géorgie de leur fournir un territoire pour des bases militaires" (RFI, Regis Genté, 14.03.2009, http://www.rfi.fr/actufr/articles/111/article_79231.asp). Matthew Bryza a affirmé en outre qu'il était indispensable que la Géorgie reconsidère sa Doctrine de sécurité en vue de renforcer la protection de ses frontières (Civil Georgia, 14.03.2009, http://www.civil.ge/rus/article.php?id=18828).

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article