Médecine : soyez "assurés" que nous ne vous soignerons pas!

Publié le par sophie tournon

Anzor Melia, directeur général de la clinique de cardiologie "Gouli" (Le coeur), a déclaré qu'il était impossible d'avoir confiance dans les compagnies d'assurance qui enfreignent systématiquement tous les points de leur contrat. Pour toutes les opérations et tous les médicaments onéreux, la clinique avance les frais qui ne sont finalement pas remboursés par certaines assurances souscrites par les patients. "Si cela devait continuer, nous cesserons tout simplement de prendre les patients qui sont couverts par ces assurances," tempète Anzor Melia (Business Gruzia, 26.03.2009, http://bizzone.info/2009/ins/1238098614.php ).
La compagnie d'assurances "Archimedes Global Georgia" s'étonnait, le 25 mars dernier, que la clinique Iachvili refuse les patients qu'elle couvre. Selon cette compagnie, il s'agit d'une campagne de discréditation basée probablement sur l'incompétence des cliniques (Business Gruzia, 25.03.2009, http://bizzone.info/2009/ins/1238029160.php).
Cette crise entre les institutions médicales et les compagnies d'assurance sont dues au non remboursement des actes médicaux par ces dernières. Les deux compagnies incriminées sont "Archimèdes Global Georgia" et "Assurance populaire". Certains médecins refuseraient d'ores et déjà les patients qui présenteraient ces assurances non "solvables" (Business Gruzia, 24.03.2009, http://bizzone.info/2009/farma/1237959086.php).

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article