Des artistes et des intellectuels géorgiens réagissent

Publié le par sophie tournon

Plusieurs personnalités bien connues des Géorgiens, et internationalement reconnues, tentent à leur tour de tempérer la situation qui, selon eux, "s'intensifie en Géorgie".
Le metteur en scène Robert Sturua, les écrivains Otar et Tamaz Tchiladze, le compositeur Guia Qantcheli, l'artiste Zourab Nijaradze et l'ancien diplomate Zourab Abachidze ont cosigné une déclaration publiée par la presse géorgienne, dans laquelle ils expriment leur crainte que " La nouvelle opposition civile s'avérera catastrophique pour la Géorgie quand plus personne ne pourra distinguer les manipulateurs des autres". Ils constatent qu'une "part considérable de la société souhaite de sérieux changements politiques. Dans la conjoncture actuelle, nous estimons indispensable que les autorités en place fassent des compromis et lâchent un peu la bride, nous proposons aux autorités et à l'opposition d'entamer des pourparlers afin d'instaurer les bases d'un nouveau système juridique, exécutif et judiciaire." Les auteurs de cette déclaration en appellent au soutien moral du patriarche catholicos et souhaitent la participation active des "partenaires occidentaux" (Georgia Times, 28.03.2009, http://www.georgiatimes.info/?area=newsItem&id=9639&path=news)

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article