Des Géorgiens en Afghanistan et des Américains en Géorgie

Publié le par sophie tournon

Grigol Vachadze, ministre des Affaires étrangères de la Géorgie, a déclaré aujourd'hui à la conférence de la Haye sur l'Afghanistan : "La Géorgie participe déjà aux travaux de restauration en Afghanistan, un groupe de médecins géorgiens s'y trouvant déjà. Nous y enverrons prochainement une centaine de soldats pour des opérations de maintien de la paix." Il est question d'incorporer ces soldats dans le contingent français. Cette compagnie géorgienne, dont le départ est prévu de longue date, fait partie d'un "plan séduction" de la Géorgie qui cherche à montrer tous les signes de bonne volonté aux Etats-Unis et à l'Otan, organisation pour laquelle elle espère obtenir un droit d'entrée (Izvestia, 31.03.2009).
La question des relations de la Géorgie avec l'OTAN est une des pommes de discorde entre Tbilissi et Moscou. La politique de dialogue avec la Russie telle qu'elle est impulsée par le nouveau président américain a semblé sinon mettre un frein, du moins exprimer des réserves quant à l'adhésion prochaine de l'Ukraine et de la Géorgie au sein de l'organisation nord atlantique.
Pour autant, les Etats-Unis restent aux côtés de la Géorgie, en lui envoyant bientôt des instructeurs militaires. Le but premier de la présence militaire américaine en Géorgie est de revoir le système de défense géorgien mis à mal en août 2008 (Civil Georgia, 31.03.2009).

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article