Guiorgui Chenguelaia : "Saakachvili tente d'acheter l'intelligentsia"

Publié le par sophie tournon

Le réalisateur Guiorgui Chenguelaia parle avec dureté de son frère, le célèbre réalisateur Eldar Chenguelaia, qui a récemment reçu des mains du président l'ordre de Saint Georges. Selon lui, son frère a commis un « acte honteux en acceptant cette distinction d'un pouvoir tyrannique et assassin ». (Rezonansi, 14.04.2009)


Le différent entre les deux frères ne date pas de la remise du prix, mais des manifestations de novembre 2007 durement réprimées. Eldar, alors député, n'a pas démissionné en protestation contre le gouvernement. Depuis, les frères ne se parlent plus. Guiorgui Chenguelaia, qui accuse le gouvernement actuel d'assassinats, avoue s'occuper du cas toujours non élucidé de deux jeunes gens tués dans un accident de la route par une proche de Mikhéil Saakachvili.


Le réalisateur, amer, dénonce la « politique de séduction » du président Saakachvili vis-à-vis de l'intelligentsia géorgienne. D'après lui, le gouvernement tente « d'acheter » les intellectuels, dont son frère, en leur octroyant des privilèges. « Ce sont de vieilles méthodes, c'est de la communication, » dit-il. Il appelle l'intelligentsia à prendre exemple sur le poète Mukhran Matchavariani, qui a refusé une voiture offerte par le gouvernement.

 

En réaction contre ce gouvernement qu'il hait profondément, il a fondé son propre parti, « la Vigne géorgienne », non encore enregistré officiellement, et a remis la réalisation cinématographique à plus tard.

 

 

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article