La chasse aux espions est ouverte!

Publié le par sophie tournon

Jeudi 7 mai, le ministère géorgien de l'Intérieur a annoncé avoir arrêté un second espion. Irakli Batkouachvili, haut gradé et représentant géorgien auprès de l'OTAN dans le cadre du programme "Partenariat pour la paix", est accusé de liens avec des services étrangers.

La veille, le politologue et expert militaire Vakhtang Mayssaya avait été arrêté pour les mêmes raisons. Lui sont repprochées des révélations de secrets militaires et stratégiques, surtout lors du conflit d'août 2008. Plusieurs experts géorgiens et les leaders de l'opposition ont exprimé leurs doutes quant à la réalité des chefs d'accusation portés contre ce professeur connu des médias.

De son côté, la Russie dément tout lien avec ce dernier inculpé, et dénonce toutes les attaques anti-russes de la part des autorités géorgiennes, le président Saakachvili en tête. Plus tard, le ministère géorgien de l'Intérieur a cru bon de préciser que la Géorgie n'accusait pas son voisin russe de manière officielle, une enquête étant en cours.

Sources : Kavkaz-Uzel, Georgia Times

Publié dans Politique intérieure

Commenter cet article