Saakachili satisfait de la rencontre, l'opposition déçue

Publié le par sophie tournon

La rencontre entre le président Mikhéil Saakachvili et certains leaders de l'opposition une fois terminée au bout de deux heures, les deux parties ont fait des déclarations sur la teneur des négociations et revendications exprimées.

 

Autour de la table se trouvaient, côté opposition : Salomé Zourabichvili, Lévan Gatchétchiladzé, Irakli Alassania et Kakha Chartava. Côté gouvernement : le président Sakkachvili, le président du Parlement Davit Bakradzé, le ministre de la Justice Dmitri Chachkin, le député de la majorité Pétré Tsiskarichvili et le député Guiorgui Gabachvili.

 

Selon Mikhéil Saakachvili, de nombreuses propositions de compromis, de réformes et de collaborations ont été faites à l'opposition : formation d'une Commission menée par l'opposition en vue de réformer la Constitution, postes promis à la première chaîne publique, réforme des systèmes électoral et juridique, et neutralité politique de la future seconde chaîne publique. En outre, il a promis « l'immunité » pour toutes les enfreintes à la loi passées et à venir dues « aux émotions politiques lors des manifestations ».

 

Le président se félicite de la réunion, même si elle n'a abouti à rien de tangible, car, selon ses mots, « ce jour est une victoire pour la démocratie géorgienne. »

 

Mais trois des leaders de l'opposition ont exprimé leur déception et appellent à poursuivre la manifestation tant que la démission de Saakachvili ne sera pas obtenue. Seul Irakli Alassania a trouvé la rencontre « intéressante ».

Sources : Civil.ge, Georgia Times et Kavkazski Uzel

Publié dans Politique intérieure

Commenter cet article