Saakachvili compte sur le tourisme pour sauver les Géorgiens de la misère

Publié le par sophie tournon

Ce mardi 12 mai, le président géorgien Mikhéil Saakachvili a répété, alors qu'il était en déplacement à Batoumi, en Adjarie, pour l'inauguration des travaux « du plus bel opéra de toute l'Europe », qu'il comptait rester président jusqu'à la fin de son mandat.

 

« Nous ne faisons pas que construire un théâtre ici, nous ferons tout pour qu'il n'y ait plus de pauvreté, pour la population ait du travail et vive agréablement sur les rives de la mer Noire, à Batoumi, à Poti, à Kobouléti, en Haute Adjarie, en Gourie et en Mégrélie, et plus tard bien sûr, en Abkhazie. »

 

En cette période de crise économique mondiale et de crise politique nationale, le président Saakachvili veut montrer qu'en Géorgie, le bâtiment va et qu'avec lui le secteur du tourisme se développera : « Dans quatre ans, nous accueillerons de 4 à 6 millions de touristes. Je m'en porte garant et vous savez que je ne vous ai jamais trompés. Cela signifiera que chaque foyer retrouvera de nouvelles sources de revenus. » Il assure que les génération futures seront fières de cette Géorgie, perle de la mer Noire.

Source : Civil.ge

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article