Genève : les négociations remises à plus tard

Publié le par sophie tournon

La cinquième rencontre de Genève entre la Géorgie, l'Abkhazie, l'Ossétie du Sud et la Russie a « comme prévu » échoué.

L'Abkhazie s'était désengagée la première, car elle attendait le rapport de l'ONU sur son statut. Solidaire, l'Ossétie du Sud s'est à son tour retirée de la table ronde consacrée à la sécurité au Sud Caucase. En toute logique, la Russie a demandé une pause, pour permettre aux deux régions indépendantes de facto de prendre connaissance des conclusions onusiennes avant de retourner débattre des questions sécuritaires.


Ce dossier a été présenté hier soir, avec quelques jours de retard, au Conseil de sécurité de l'ONU. Les délégations russe et abkhaze ont eu la surprise d'y lire que l'Abkhazie n'y était plus présentée comme une région géorgienne, comme dans le précédent dossier de février.

Cela suffira-t-il à les faire revenir aujourd'hui autour d'une table ronde?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article