A l'Eurovision de Tbilissi, le président aurait été sifflé

Publié le par sophie tournon

Sur le site « Caucasia experts », des témoins relatent la soirée dansante et chantante du 18 mai à Tbilissi, où se tenait un concert « alternatif » à l'Eurovision de Moscou.

Rappelons que le groupe géorgien « Stefane and the 3G » avait été débouté de la compétition officielle sous le prétexte que le concours était apolitique. Or leur chanson « We don't wanna put in » jouait sur les mots et laissait entendre qu'ils étaient contre Poutine.

La soirée de Tbilissi consista en un concert à ciel ouvert avec des groupes étrangers (britannique, allemand, polonais et russe) invités pour l'occasion. (Lire l'article de Libération sur ce sujet)

L'article du site « Caucasia expert » explique que le président Mikhéil Saakachvili a fait une apparition "calculée" devant la jeunesse rassemblée : il serait habitué à ce genre de « sortie vers le peuple », surtout les jeunes « naturellement » acquis à sa personnalité charismatique. Or, ce soir, le président fut accueilli par des sifflets et des injures qui le mirent en fuite. Pour le site, connu pour sa position anti-Saakachvili, « cet incident dit mieux que n'importe quel sondage quelle est l'opinion de la population » à son égard.

Cette information n'ayant pas été relayée par ailleurs, elle est soumise à caution.
Si parmi nos lecteurs quelqu'un peut confirmer ou infirmer cette info, son commentaire est le bienvenu!

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article