L'opposition s'oppose et se recompose sans parvenir à s'imposer

Publié le par sophie tournon

Ce mardi 9 juin, deux mois jour pour jour après le début des manifestations quotidiennes contre le président Saakachvili, les leaders de l'opposition se sont rassemblés pour créer une chaîne humaine autour de certains bâtiments officiels. Les ministères de l'Intérieur, des Finances, de la Sécurité, et le bâtiment de la Procurature sont ainsi encerclés par plusieurs centaines (ou milliers, selon les sources) de personnes.

 

Ce même jour, le président Mikheil Saakachvili a officiellement invité le leader de l'opposition Levan Gatchétchiladzé à le rencontrer ce soir. Ce dernier demande à réfléchir avant d'accepter.

 

Depuis quelques jours, l'opposition « de la rue » annonce vouloir s'organiser autrement pour renforcer ses actions politiques qui n'ont, jusque là, pas donné de résultat tangible. Il serait question de former un nouveau mouvement politique, plus ouvert à la société civile. Une recomposition de la carte politique de l'opposition est à prévoir, étant donné que de nouvelles alliances se dessinent.

 

Ce soir, le vice secrétaire d'Etat des Etats-Unis en charge des questions européennes Philip Gordon (photo) est attendu à Tbilissi pour rencontrer opposants et membres du gouvernement, alors que les exercices de l'ONU viennent de se terminer. Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangère de l'Estonie est lui aussi en visite officielle à Tbilissi, pour la signature d'un accord d'amitié et de dialogue avec son homologue géorgien.

Sources : Civil Georgia et Georgia Times. Photo : Rustavi 2

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article