Saakachvili invite l'opposition à entrer au gouvernement

Publié le par sophie tournon

Suite à l'entrevue avec le leader de l'opposition Lévan Gatchétchiladzé, le président géorgien Mikhéil Saakachvili a affirmé avoir proposé aux chefs de l'opposition « de la rue » de participer au travail du gouvernement à la Justice à l'Intérieur, à la Procurature ainsi qu'au Conseil de la Défense nationale.
Cette politique de la main tendue vers les « franges radicales » du spectre politique s'inscrirait, selon le président, dans une politique de dialogue et d'ouverture afin de construire une Géorgie démocratique. « Il est de notre intérêt de ne pas marginaliser [l'opposition] », a-t-il dit, tout en reconnaissant que certains leaders de l'opposition restent obstinément fermés à tout dialogue avec le gouvernement.

 

Selon le président géorgien, « il n'y a pas de crise politique en Géorgie », étant donné que l'Etat fonctionne normalement et que les marqueurs économiques ne sont pas dans le rouge. Sur la question des relations tendues avec la Russie, M. Saakachvili rappelle que la Géorgie est toujours menacée et qu'elle « lutte contre l'occupation russe ».

Il a enfin accusé les manifestations d'empirer la situation économique du pays en effrayant les investisseurs et en creusant les chiffres le chômage.

Sources : Civil Georgia, Georgia Times et Georgia online

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article