Saakachvili en visite en Arménie

Publié le par sophie tournon

Le président géorgien Mikhéil Saakachvili se trouve en Arménie pour une visite de deux jours, du 25 au 25 juin 2009.

 

Une manifestation a eu lieu pour son arrivée. Les manifestants arméniens ont réclamé plus de droits pour leurs compatriotes de la région géorgienne de Djavakhétie, peuplée majoritairement d'Arméniens : la reconnaissance de l'autonomie culturelle de cette région et de l'arménien comme seconde langue officielle, la fondation d'une université arméno-géorgienne et l'accord d'un droit spécial pour l'Eglise arménienne.

Lors de cette visite, le président géorgien a affirmé que le point de contrôle frontalier du « Haut Lars » entre la Géorgie et la Russie, serait prochainement opérationnel et rouvert, permettant ainsi au transport routier arménien de reprendre le chemin vers la Russie. L'Arménie, enclavée, n'a en effet aucune frontière commune avec son partenaire russe. La date de cette ouverture n'a toutefois pas été précisée.


Mikhéil Saakachvili n'a pas abordé les questions « qui fâchent » avec son homologue arménien Serge Sargsian : leur discussion n'a abordé ni la question du statut des Arméniens de Djavakhétie et de leur région, ni le procès très critiqué de l'Arménien géorgien Vaagn Tchakhalian emprisonné pour 10 ans, ni le refus manifestement injustifié des douaniers géorgiens de laisser entrer le député arménien Chirak Torossian le 23 juin, ces deux derniers étant respectivement militants et leader du mouvement politique « Djavakhk » pour une Djavakhétie arménienne autonome.


Mikhéil Saakachvili a promis de développer le tourisme hivernal (station de ski) en Djavakhétie, et de réparer les routes de la région. Il a en outre été distingué de l'Ordre de l'Honneur par le président arménien.

 

Sources : Civil Georgian, Georgia Times


Publié dans International

Commenter cet article