La condition humaine sur grand écran...

Publié le par sophie tournon

« Cela faisait longtemps que je voulais faire quelque chose de consistant et d’ancré dans le réel. Je veux faire un film qui parle de la condition humaine. Et même s’il n’est vu que par très peu de personnes, il suffit qu’elles aient ressenti l’impact du message anti-guerre du film pour que je puisse dire que j’ai réussi quelque chose dont je puisse être fier. Ce scénario est pour moi l’occasion d’utiliser mon expérience dans les films d’action pour raconter l’histoire de ce conflit complexe, qui sera impartiale mais totalement opposée à la guerre. »

Renny Harlin, réalisateur américain de 58 minutes pour vivre (Die Hard 2), Cliffhanger et Peur bleue, à propos de son projet de film sur le conflit d’août 2008 en Ossétie du Sud.

Source : Guardian, 4 août 2009


Publié dans perles

Commenter cet article