L'Américaine Tina Kaidanow, ex-ambassadrice au Kosovo, en charge du Sud Caucase

Publié le par sophie tournon

Les Etats-Unis viennent de nommer Tina Kaidanow au poste de secrétaire d’Etat adjoint pour l’Europe et l’Eurasie, en remplacement de Matthew Bryza. Mme Kaidanow est surtout connue pour avoir été la première ambassadrice des Etats-Unis au Kosovo indépendant.

 

Ce CV peut inquiéter ou au contraire donner des espoirs. Ainsi, la Géorgie, qui fait face aux indépendances non reconnues de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud, et l’Azerbaïdjan démembré de son « jardin noir » (Karabagh) se demandent quelle sera l’approche de ces dossiers brûlants par ce nouvel émissaire états-unien, alors que les autorités du Haut-Karabagh indépendant de facto espèrent qu’elle offrira son expérience pour leur situation sans issue.

 

Mme Kaidanow prévoit de se rendre à Tbilissi en septembre, rencontrer la classe politique au pouvoir et de l’opposition. Certains leaders de l’opposition, remontés contre son prédécesseur, accusé d’être le conseiller américain bushiste de Mikhéil Saakachvili, attendent de pied ferme sa remplaçante.

 

Rappelons que la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo par une partie de la communauté internationale constitue pour tous ces Etats et républiques de facto un précédent enviable ou critiquable, selon que l'on protège le principe de l'intégrité territoriale ou, au contraire, celui du droit à l'autodétermination.

Source : georgia Times

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article