Tensions accrues sur la mer Noire

Publié le par sophie tournon

Le bras de fer entre la Géorgie, l'Abkhazie et la Russie, se poursuit sur la mer Noire.

Les autorités géorgiennes ont affirmé ne pas vouloir s'engager dans une guerre contre la Russie, dont le service de garde-côte du FSB soutient les navires en direction de l'Abkhazie. "Nous ne comptons pas tirer sur les bateaux russes," a déclaré le ministre aux réintégrations Temour Iakobachvili, qui a rappelé que les eaux abkhazes étaient toujours soumises aux lois géorgiennes.

De son côté, le président abkhaze Sergey Bagapch a montré son intransigeance quant à l'indépendance des eaux abkhazes : il a donné l'ordre de détruire tout navire géorgien qui y pénètrerait.

Pendant ce temps, le capitaine turc du tanker panaméen arrêté par les Géorgiens a été jugé le 31 août pour violation des eaux géorgiennes et de l'embargo imposé à la région sécessionniste. Il a été condamné à 24 ans d'emprisonnement, probablement en guise d'exemple, pour faire cesser définitivement toute "contrebande" avec l'Abkhazie.



Sources : Civil Georgia, Georgia Times
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article