Une université arménienne en Géorgie?

Publié le par sophie tournon

Les Arméniens de Géorgie pourraient enfin étudier dans leur langue en Géorgie. C’est du moins ce qu’espère le ministère arménien de l’Education. Un projet d'université arménienne, publique ou privée, en Djavakhétie serait envisagé, « dans le respect de la loi géorgienne ».

 

Ce projet, qui n’en est pour le moment qu’au stade de l’effet d’annonce, permettrait à la forte minorité arménienne, maîtrisant peu ou pas du tout le géorgien, d’accéder aux études supérieures tout en restant en Géorgie. Les Arméniens de cette région quasiment enclavée manquent de professeurs de géorgien dans leurs écoles, et un « plafond de verre » linguistique les empêche de s’intégrer en Géorgie.

 

Ce type de déclaration s’inscrit dans la logique de la politique d’une « intégration sans assimilation » appelée de ses vœux par le président arménien Serguey Sargsian (Sarkissian), mais peu prise au sérieux par les autorités géorgiennes. Ces dernières assurent que les Arméniens de Djavakhétie sont en tous points égaux avec les autres citoyens géorgiens.

 



Sources : Georgia Times, Novosti Armenii

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article