Abkhazie, Ossétie du Sud et l'ami Hugo Chavez

Publié le par sophie tournon

Les effets secondaires du rapprochement entre la Russie et le Venezuela n’étonneront que peu de personnes. A l’issue de la visite d’Hugo Chavez, président du Venezuela, à Moscou, des accords divers et variés ont été signés pour confirmer la coopération russo-venezuélienne dans le domaine énergétiques et militaires (construction d’oléoducs, accords dans le secteur de l’électricité et soldes pour tout achat d’armes).

 

Parmi les idées avant-gardistes émises par le chef de l’Etat sud-américain, l’appel à constituer un nouveau système financier international où le rouble serait la monnaie de référence laisse songeur.

 

Enfin, Hugo Chavez a promis que dès ce jour, jeudi 10 septembre 2009, son pays reconnaît l’indépendance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud, régions de facto indépendantes de la Géorgie. Le Nicaragua, qui les avait reconnues par décret présidentiel (et aurait pour cela reçu un milliard de dollars), doit toutefois confirmer son choix par un vote au Parlement, ce aqui porterait à trois Etats le nombre d’« amis » de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud.

 

Sources : Vzgliad, Polit.ru

Commenter cet article