Les Eglises russe et géorgienne s'entendent sur le partage séculier de la Géorgie

Publié le par sophie tournon

L’Eglise russe considère qu’elle a un rôle important à jouer dans les relations russo-géorgiennes.

 

L’archevêque métropolitain de Moscou a estimé, ce 13 septembre 2009, que les liens d’amitiés qui persistent entre les Eglises russe et géorgiennes sont l’un des derniers gages d’amitié entre ces deux pays qui se disputent la tutelle de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud. Alors que la Fédération de Russie a reconnu, il y a un an, l’indépendance de ces deux régions sécessionnistes, l’Eglise russe se révèle plus prudente.

 

Pour elle, la loi canonique de partage d’influence des provinces n’est pas remise en question : l’Eglise orthodoxe géorgienne, autocéphale, inclut l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud, « malgré le changement de frontière » qui a eu lieu avec leur détachement officiel de la Géorgie. Rappelons toutefois que ce redécoupage n’est reconnu que de la Russie, du Nicaragua et du Vénézuela.

 

Source : Georgia Times

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article