Ossétie du Sud : des livres au feu !

Publié le par sophie tournon

Par Sophie Tournon (Sources: Polit.ru, Slon.ru, Kavkaz Uzel blog)

Qui n’a été, un jour, confronté au terrible dilemme du tri nécessaire dans sa bibliothèque, pour faire un peu de place aux nouveaux titres? Heureusement, certains ont une cave ou des combles pour stocker les précieux ouvrages, qu’un jour peut-être ils reliront. D’autres optent pour la transmission, le don, ou la vente. Les livres circulent, ils vivent.

En Ossétie du Sud, des livres auraient été jetés au bûcher, accusés du crime d’atteinte à l’identité nationale tout juste acquise. Ce sinistre autodafé met mal à l’aise, étant donné les précédents historiques.

Le 10 septembre, sur son blog (http://www.kavkaz-uzel.ru/blogs/posts/2085 ), le journaliste et écrivain ossète Alan Tskhourbaev informe qu’un bûcher a été placé près du foyer des étudiants de l’Université sud ossète à Tskhinvali, dans lequel des soldats jettent des livres. Cette information est vérifiée puis amplifiée par le journaliste russe Dmitri Starostine qui, sur son blog (http://slon.ru/blogs/starostin/post/134744/ ), dénonce ce tri pyromane en témoignant, photos à l’appui. Selon un témoin qui a pu sauver quelques ouvrages, s’y trouvaient des titres datant de l’ère soviétique, de la littérature géorgienne, ainsi que des classiques qui avaient le tort d’être, eux aussi, imprimés dans la langue de «l’ennemi géorgien».

Dans les commentaires postés sur ce blog, certains s’étonnent que cet autodafé n’ait provoqué aucune indignation au sein de la population et mettent en cause son aspect politique: et s’il s’agissait tout simplement d’ouvrages rongés par l’humidité ou de manuels obsolètes? Mais pourquoi, dans ce cas, faire appel à des soldats? Certains émettent l’hypothèque que le recteur de l’Université d’Etat sud ossète, Teymouraz Kokoev, a peut-être donné l’ordre de brûler les livres «en trop» de la bibliothèque de l’Université qui doit bientôt recevoir des dons d’ouvrages en provenance de Russie. On ignore si le ministre de l’Education a approuvé cet acte.

Dépêche publiée le 16/09/2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article