Géorgie : Quelques remaniements au sommet de l’Etat

Publié le par sophie tournon

Caucaz.com

Dépêche publiée le 02/07/2010

Par Civil Georgia, Rustavi 2

 

Le Président géorgien a opéré quelques changements ministériels et au sein de sa chancellerie, afin de réponde, selon lui, à "la nécessité d’une renouvellement et d’un rajeunissements de cadres».

 

Parmi les changements opérés, un nouveau (le dix-septième) portefeuille ministériel a été crée : le ministère de la Jeunesse et des Sports, attribué à Lado Vardzelachvili.

 

Vera Kobalia, fondatrice d’une ONG d’aide aux déplacés Coalition pour la Justice, est désormais à la tête du ministère de l’Economie. Son parcours atypique fait d’elle l’une des grandes curiosités de ce remaniement. Mme Kobalia est issue d’une famille chassée d’Abkhazie à la suite du conflit qui y éclata. Ses parents ont choisi d’émigrer au Canada il y a 15 ans. Ils y ont ouvert une boulangerie, European Breads Bakery, qui fort de son succès, est rapidement devenue une chaîne se développant au Canada. Mme Kobalia, « business woman de talent » selon le Président, est revenue en Géorgie pour défendre les droits des déplacés. La réputation de son ONG et son parcours nord-américain l’ont propulsée au gouvernement, dans la droite logique de la politique de jeunisme et de greffe des expériences occidentales dans la politique géorgienne.

 

Autre greffe : le chercheur franco-géorgien Thorniké Gordadzé s’est vu proposer le poste de ministre adjoint (le 6e de ce ministère stratégique) aux Affaires étrangère, en charge des Affaires européennes. M. Gordadzé est un enseignant chercheur issu de Science Po Paris, détaché à Bakou dans le cadre de l’Institut français d’Etudes Anatoliennes.

*

*

*

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article