La Géorgie aux côtés de la Kirghizie "révolutionnaire"

Publié le par sophie tournon

Samedi 17 avril, le président géorgien Mikhéïl Saakachvili a assuré Roza Otounbaïeva, la Présidente du gouvernement temporaire de Kirghizie, de son soutien. La Géorgie a dès le 12 avril envoyé 10 tonnes d’aide humanitaire en direction de ce pays pauvre et instable.

 

Rappelons que la Kirghizie vient de connaître un nouveau changement forcé de pouvoir, cinq ans après la «révolution des tulipes». Le président Bakiev Kourmanbek, qui a fui la capitale Bichkek le 7 avril, à la suite de manifestations de rues qui se sont soldées par une centaine de morts, a remis sa démission au profit de l’opposition, menée par son ancienne ministre des Affaires Etrangères Roza Otounbaïeva.

 

M. Saakachvili a, dès le 9 avril, dénoncé la «main de Moscou» derrière les événements kirghizes, et enjoignait les forces politiques kirghizes de ne pas céder sous la pression des forces étrangères.

 

En Géorgie, l’opposition s’est emparée de cette nouvelle révolution «populaire» pour en faire une menace à destination du Président : à les croire, ce dernier pourrait connaître un tel destin s’il ne démissionnait pas rapidement. Ce à quoi le ministre géorgien de l’Intérieur a répliqué que l’opposition n’avait pas les moyens de ses rêves.

 

Sources : Georgia Times, Civil Georgia, Fergana.ru

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article