Les observateurs européens invités à enquêter en Ossétie du Sud

Publié le par sophie tournon

CAUCAZ.COM

Dépêche publiée le 08/01/2010

Par Sophie Tournon. Sources : Civil Georgia, Georgia Times, EUMM.eu


Le 4 janvier 2010, Guennadi Pliev, citoyen d’Ossétie du Sud, a été appréhendé par les autorités géorgiennes pour possession d’armes et d’explosifs. Selon la version du ministère géorgien de l’Intérieur, l’arrestation a eu lieu dans le village géorgien de Nikozi, près de Gori. Or les autorités sud ossètes affirment que ce citoyen, membre des forces de l’ordre sud ossète, a été enlevé en Ossétie du Sud, dans les alentours de la capitale Tskhinvali.

Ce cas a suscité l’ire des représentants sud ossètes, qui ont exceptionnellement invité, le 5 janvier, les observateurs de la mission de l’Union européenne à entrer en Ossétie du Sud afin d’examiner les preuves du « kidnapping ». C’est ainsi la première fois depuis l’indépendance de facto de l’Ossétie du Sud que des représentants de la mission européenne (EUMM) pénètrent dans cette zone. Ces observateurs ont pu rencontrer G. Pliev, et ont été menés par les autorités sud ossètes sur les lieux supposés de son enlèvement et de ses détentions.

Dans sa déclaration du 6 janvier, le chef de la mission d’observation Hansjörg Haber a appelé les deux parties à éclaircir ce cas lors de la prochaine rencontre, prévue la semaine prochaine, dans le cadre du « mécanisme de prévention des incidents », plateforme rassemblant les représentants sud ossètes et géorgiens, ainsi que l’OSCE et la Russie, à l’initiative de l’Union européenne.

Commenter cet article