Un journaliste géorgien demande l'asile politique à la Russie

Publié le par sophie tournon

Dépêche publiée le 19/10/2009


Par SDophie Tournon. Source : Nezavissimaya gazeta


Mi-octobre 2009, Badri Afanassiev, de la chaîne de télévision géorgienne « Imedi », a demandé l’asile politique à la Russie, en raison,affirme-t-il, de pressions des services secrets géorgiens du fait de son engagement aux côtés de l’opposition.

Autre « version » : Badri Afanassiev, ancien producteur télé à « Imedi », vivrait depuis des années en Russie, fuyant le fisc et la police géorgienne qui le recherchaient pour être parti avec la caisse d’un tournage. Curieusement, M. Afanassiev se rendait sans difficulté en Géorgie, où les poursuites en question ne semblaient pas acharnées outre mesure. Toutefois, comme le remarque ironiquement Georgia Online qui dénonce une campagne de dénigrement de la Géorgie orchestrée par l’intéressé avec l’aide des médias russes, si les services spéciaux devaient poursuivre toutes les personnes liées à l’opposition, la moitié de la Géorgie serait menacée.

Par ailleurs, la chaîne « Imedi », créée par l'opposant Badri Patarkatsichvili, décédé dans des circonstances mises en doutes par certains, est au cœur d’une autre affaire de rumeurs. L’oligarque russe Boris Berezovski, recherché cette fois par le FSB, est soupçonné de vouloir reprendre la chaîne et lui redonner de son aura militante, en direction non pas de la Géorgie mais du Nord Caucase. D'aucuns assurent qu’il serait même allé à Tbilissi en secret, en septembre 2009. Cependant, acquérir la chaîne n’est pas une mince affaire, un procès oppose la veuve de B. Patarkatsichvili à un « oncle d’Amérique » qui l’a déjà revendue à une compagnie émiratie alliée au gouvernement géorgien…


Publié dans Géorgie-Russie

Commenter cet article