Un manager pour ministre de l'Education

Publié le par sophie tournon

Dépêche publiée le 08/12/2009


Par Sophie Tournon. Sources : Civil Georgia, Georgia Times, Georgian Hot News



Le nouveau ministre de l’Education, Dmitri Chachkine, vient remplacer Nika Gvaramia qui a exprimé le souhait de poursuivre des études à l’étranger, sans préciser lesquelles ni où.

Dmitri Chachkine était auparavant ministre des Peines et de l’aide juridique. Il a pour mission de poursuivre les réformes du système éducatif géorgien. Dmitri Chachkine, d’origine russe, a à son cours actif dans son précédent ministère la libéralisation du système pénal. La presse le pressent même comme futur Premier ministre lors d’un prochain remaniement ministériel.

Pour l’instant, sa nomination a quelque peu surpris, tant le jeune ministre (34 ans) n’a a priori aucun rapport avec ce poste. Ce ministère, qui a vu nombre de ministres se succéder et nombre de réformes se faire et se défaire ces dernières années, a pour tâche d’occidentaliser un système hérité de l’Union soviétique, avec peu de moyens. Ce choix provient ainsi non pas de l’expérience de Dmitri Chachkine, mais de sa compétence en tant que « manager ».

Selon la travailliste Nestan Kirtadzé, cette nomination impromptue comme le curieux départ précipité du précédent ministre de l’Education ne sont qu’une « farce de plus », typique de du président Mikhéil Saakachvili.

Publié dans Politique intérieure

Commenter cet article