Un "Patriot Act" soumis au Parlement

Publié le par sophie tournon

Gia Tortkadzé, député de la minorité et fondateur du parti démocrate, a soumis un projet de loi renforçant le contrôle des actes suspicieux en tout genre, projet surnommé « Patriot Act », en référence aux lois états-uniennes de lutte contre le terrorisme. L’objectif de ce projet de loi est de « lutter contre le terrorisme afin de défendre la nation et garantir les droits des citoyens ».

 

Il s’agira de  placer des caméras de surveillance dans les lieux dits stratégiques (aéroports, gares, ports, etc.) ; de permettre un contrôle étroit des importations et exportations douteuses ; de surveiller et enquêter sur les transferts financiers de l’étranger supérieurs à 10 000 laris (env. 6 000 dollars), les récipiendaires devant justifier de telles sommes ; une surveillance accrue des frontières avec les entités séparatistes avec l’aide des observateurs internationaux. Ne seraient pas envisagés les écoutes téléphoniques, le contrôle d’Internet et les arrestations injustifiées.

 

Cette proposition, souhaitée par le président Mikhéil Saakachvili dès l’automne 2008, ne trouvait alors pas grâce aux yeux de l’opposition qui y voit une attaque contre les droits fondamentaux des citoyens.

 

Sources : Civil Georgia

Publié dans Politique intérieure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article