Très diplomatiques relations arméno-géorgiennes

Publié le par sophie tournon

Dépêche publiée le 08/10/2010


Par Sophie Tournon 



Le ministre des Affaires étrangères de la Géorgie, Grigol Vachadze, s’est rendu en Arménie pour une visite officielle, début octobre.

Selon lui, les relations entre leurs deux pays n’ont jamais été aussi bonnes, manière diplomatique de passer l’éponge sur de récentes déclarations qui avaient suscité l’agacement de la classe politique arménienne.

En septembre, le ministre géorgien avait évoqué, lors d’une interview pour une agence de presse azerbaïdjanaise, le rôle nuisible de la base militaire russe à Gyoumri, en Arménie, autant pour les voisins de l’Arménie que pour la souveraineté de l’Arménie même. Il avait dans la même interview déploré la prolongation de cette présence russe jusqu’en 2044. Le ministre arménien des Affaires étrangères Edouard Nalbandian avait alors prié la Géorgie de s’occuper de ses affaires sans ingérer dans celles de l’Arménie. Lors de la visite du 4 octobre, M. Vachadze a reconnu que l’Arménie devait mener sa politique sécuritaire selon son gré, ses propos ayant été mal interprétés. 

Toutefois, la Géorgie suit avec grand intérêt l’évolution de la politique russe, parfois qualifiée d’encerclement, dans le Sud Caucase : outre la base militaire russe en Arménie, la Russie est aussi présente militairement dans la mer Noire et en Ukraine. Sans parler de ses bases en Abkhazie et en Ossétie du Sud…
*

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article