Le mandat de l'ONU en Abkhazie prend fin

Publié le par sophie tournon

Dans la nuit du 15 au 16 juin, la Russie a opposé son veto sur la prolongation de la mission de l'ONU en Abkhazie.


Les quelques 150 observateurs mandatés dans la région sécessionniste, indépendante de facto et reconnue de la Russie et du Nicaragua, devront plier bagages dans les trois mois.


La Russie a rejeté la résolution onusienne qui reconnaissait l'intégrité territoriale de la Géorgie. Selon le représentant russe, il est temps que « la nouvelle situation militaire, politique, étatique et juridique de la région soit reflétée dans les documents » de l'ONU. Paradoxalement, la Géorgie était elle aussi déçue de cette même résolution, dans laquelle l'Abkhazie n'apparaissait plus clairement comme faisant partie intégrante de son territoire.

 

Effet collatéral : l'Abkhazie rejette la demande du patriarche géorgien Ilia II de se rendre en Abkhazie, étant donné que ce dernier considère, dans une lettre envoyée à l'ONU, que l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud ont toujours été des régions géorgiennes, et se doivent de le rester toujours.

 

Sources : Georgia Times, Polit.ru, nezavissimaya gazeta

Commenter cet article